Petite biographie...

NIANDJUÉ Askett
Côte d'Ivoire
                           
 

Né en 1943,
Technique(s) utilisée(s) : Peinture, Sculpture,
Gravure, Collage, Céramique
Formation : académique (Ecole des Arts Décoratifs, NICE, France
Ecole des Beaux-Arts, BOURGES, France). Formation et diplôme
d'éducateur technique spécialisé - Formation d'Art thérapeute.
Fixé dans le Cher depuis une trentaine d'années, Askett Niandjué n'a jamais vraiment quitté sa terre natale. Venu du pays des Akans, ses racines plongent toujours au cour des traditions baoulées. C'est sans doute cette fidélité à ses origines qui lui a permis d'être parfaitement inséré dans le tissu berrichon. Avant tout sculpteur et céramiste, ses recherches, ses dons lui permettent de s'exprimer également, avec force et liberté dans la gravure, le dessin et la peinture. En conjuguant des formes et des motifs traditionnels, il sait leur donner une nouvelle vie, un nouvel éclat, de nouvelles harmonies, parfois lisses et noires, souvent vivement colorées de tons lumineux. Askett dit de son travail : " J'ai dû fouiller dans la mémoire antique pour exhumer le savoir, la connaissance et la mythologie du peuple africain." Ses graphismes, ses masques, ses idoles en surgissant dans un modernisme afro-européen sont les témoins incontournables du métissage universel.

____________________________________

Formé aux Beaux Arts de Bourges, installé en France, Askett s'interroge
sur "l'identité", corollaire du déracinement, et affirme alors sa filiation culturelle avec l'Afrique. Il en exhume les entrailles et les traces enfouies.
De la terre, matrice originelle, du métal et d'une technique millénaire, l'enfumage, émergent des sculptures aux formes pleines et des masques mystérieux. Si l'œuvre fait évidemment référence aux arts traditionnels,
elle est aussi l'objet d'une "réécriture" contemporaine pour mieux nous communiquer émotion, sérénité et plénitude. Au moment où,
dans de nombreux coins du monde, l'ethnicité alimente les conflits,
l'artiste invite à transcender ces frontières mentales pour accéder
à la beauté et à l'universel. 

English

First arrived in France in 1963, Askett attended the renowned School
of Fine Arts in Bourges. Through his works, he explores the idea of identity, a natural consequence of his own displacement, penetrating deeply into
his cultural connection to Africa and exposing the hidden roots of his being. His works bring African culture to life in ail its majesty, utilizing ancient original techniques to fashion full-figured sculptures and mysterious masks through the media of metal, pottery, and wood, and although his work clearly hearkens back to tradition, it is also at the heart of a contemporary reimagining of sensation, serenity, and abundance. Amidst rampant global turmoil rooted in ethnic discord, Askett invites us to transcend our psychological barriers to embrace the beauty around us and the universal bonds that unite us.

Aux sources de l'Art Africain - Lire l'article de Nicole GUEZ

     

 


 

Biographie

Article sur l'art africain

Sculptures

Peintures

Autres créations

Actualité

Contact